Consultations made Tshilombo: le patriarche Ciakudia doit surseoir sa décision de soutenir son fils

  • Freddy Mulongo, Fondateur et Rédacteur en Chef de Réveil FM International

Consultation Made Tshilombo: le patriarche Ciakudia doit surseoir sa décision de soutenir son fils!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-julienciakudia-xx-1

Cher Grand patriarche Julien Ciakudia,

Vous êtes un grand patriote, vous aimez votre pays le Grand Congo, vous ne comptez pas votre temps pour défendre ce pays, vous avez une capacité d'analyse rare sur la situation du pays. Aujourd'hui, on peut dire que vous ne vous appartenez-plus. Vous appartenez à la résistance congolaise. Le Grand Congo mérite d'être défendu sur des valeurs, convictions et principes. On ne construit pas un pays sur des sentiments. Et aucun avion de la Britsh Airways ne quittera l'aéroport de Londres Heathrow avec vous comme passager. L'appel de l'aide de Tshilombo n'est pas clair. L'individu n'est pas retourné dans le camp de la patrie. Dans son discours de six minutes pour appeler les acteurs politiques à la concertation: le Fieffé Menteur Tshilombo a osé dire "J'ai été élu". L'individu ne reconnait même pas qu'il a fraudé pour bénéficier d'une nomination électorale. Tshilombo a été nommé non par la Constitution mais par un accord sous seing privé.  Tshilombo est dans le déni ! Il veut vendre l'illusion qu'il veut déboulonner Alias Kabila alors qu'il est son rempart et son masque, pantin et marionnette.  Son appel est un appât pour en finir avec la résistance congolaise. Personne ne doit croire à son mirage. Nous vous demandons de surseoir votre votre désir de prendre la main de Tshilombo pour l'aider. Soutenir Tshilombo, c'est aider Alias Kabila, ses animateurs du FCC et par ricochet deux régimes criminels pillards et receleurs de ressources de la RDC, celui du Rwandais Paul Kagamé et de l'Ougandais Yoweri Museveni. 

© Réaco news tv"Tshilombo", celui que vous appelez votre fils est un traître la à la nation congolais. Il est imposteur, usurpateur, collabo et Balkanisateur. Avec ses casseroles de traîtrise qui sont retentissantes, c'est un serpent dans son trou que vous voulez sauver. Il ne mérite aucune aide. Il y a une différence entre sauver le Congo et sauver le traître Tshilombo. La majorité de Congolais ont pour slogan "Sauvons le Congo" ! Aucun homme politique censé ne doit venir en aide à Tshilombo. A-t-un un agenda caché ? Est-il sincère pour une fois ? L'enfarineur a enfariné le peuple congolais durant deux ans, se réveille-t-il enfin ? Pourquoi a-t-il attendu deux ans avant d'appeler à l'aide et constater son deal avec Alias Kabila ne fonctionne pas ? Ses consultations politiques ne sont-ils pas des pièges à con ? Qui nous dit que son mariage contre nature avec Alias Kabila est fini ? La diaspora congolaise demeure le bastion de l'opposition à Tshilombo, Alias Kabila et leurs alliés . Tshilombo est et demeure un traître ! Les questions sont:  Quelle place le traître a-t-il en politique congolaise ? Pourquoi Tshilombo-Alias Kabila  qui  dirigent ensemble ont-ils  besoin de recours à la trahison pour asseoir la dictature au Congo ? Politicailleurs ventriotes sont-ils traîtres par nature ou sont-ils tous susceptibles de devenir traîtres ou d’en être victimes ? Trahir les autres est-il forcément un choix délibéré ou peut-il être un acte par dépit pour parvenir à ses fins ? Comment Tshilombo est-il un traître patenté  aux yeux du peuple congolais ?

Crises enchevêtrées au Congo, mais surtout crise de légitimité. Le Congo n'a pas de chance. le troisième hold-up électoral a été fait par unfameux fils de l'opposition congolaise, Etienne Tshisekedi.  Tshilombo, sans éducation, sans conviction  est le grand voleur de destin du peuple congolais. Tshilombo est habitué à utiliser les autres comme des marches pieds, il  joue la dernière carte d'Alias Kabila. Tshilombo=Alias Kabila. Tshilombo a utilisé Moïse Katumbi pour Genval et l'aider à son congrès de l'Udps, le fauché de Limeté a bouffé l'argent de Katumbi comme des cacahuètes. Tshilombo a utilisé Vital Kamerhe, à Genève pour aller à Kampala, Kigali et Nairobi pour créer le camp de changement (CACH) et l'amener à faire un deal pour sa nomination électorale. La seule plate forme qui fait peur à Tshilombo, c'est Lamuka, la seule opposition qui fait peur à Tshilombo, est la diaspora congolaise. Concertations mafieuses de Tshilombo veut enfoncer Lamuka. Son deal satanique ! Alias Kabila connaît bien les faiblesses de Tshilombo, un homme cupide, mafieux et dribbleur patenté. Bénéficiaire d'une nomination électorale, il n'est légitime.  Tshilombo et Alias Kabila sont deux brigands de la République. Les deux dealers ont par leur deal enfariner 80 millions de Congolais. Tshilombo, Monsieur 15% est plus que répréhensible. Il est allé nuitamment faire un satanique deal à Kingakati contre le peuple congolais. L'individu ne voulait que le tapis rouge et que l'on appelle "Président". Ce pantin-marionnette veut se séparer avec celui qu'il a nommé, il crie au secours au peuple ? 

 Avec Tshilombo, l'Angwalimalisme est l'art de dribbler ses partenaires de manière permanente et perpétuelle. Le Tshintuntuïsme n'est rien d'autre, la volonté d'enfariner tout le monde. Et le Tshifuebaïsme, cette manie qu'à le fameux fils de Marthe Kasalu Jibikila de mépriser le peuple congolais avec ses décisions alambiquées et promesses enfantines farfelues et tarabiscotées. 

Aller se pavaner à Brazzaville pour les 80è anniversaire du Manifeste de Brazzaville...alors que la maison Congo est en feu et brûle, ceci est une inconscience indélicate, surtout après avoir annoncé des consultations politiques. La RDC n'a plus de conseil des ministres, l'Assemblée nationale et le Sénat ne siègent plus... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog